Kik lance un service de paiement en crypto-monnaie « Kin »

Kik

Kik lance ça crypto-monnaie Kin

L’application de messagerie Kik a annoncé jeudi qu’elle utilisera une crypto-monnaie qui s’appellera Kin comme principale monnaie de transaction sur la plate-forme – un effort inhabituel pour concurrencer ses rivaux , Facebook Messenger, WhatsApp…

L’annonce vient en tant que le bitcoin et d’autres monnaies dites décentralisées font une nouvelle vague d’intérêt. Les prix du Bitcoin ont atteint un niveau record de 2 500 $ mercredi, soit une augmentation de 150 pour cent cette année.

Cela signifie que Kik peut maintenant utiliser une monnaie internationalisée pour de nombreuses transactions.

L’utilisation d’applications de messagerie pour des activités telles que l’écoute de musique, la commande de nourriture ou la réalisation de paiements sont déjà populaire en Asie, il ne serait pas surprenant que Weechat ou Facebook réplique rapidement.

« C’est quelque chose que nous expérimentons depuis 2014 », a déclaré Ted Livingston, fondateur et chef de la direction de Kik, à la CNBC « Power Lunch » jeudi.

La création d’un écosystème semblable à WeChat pourrait être une opportunité lucrative, même existentielle, pour d’autres entreprises de messagerie comme Line and Apple, l’analyste de technologie Ben Thompson a écrit plus tôt ce mois-ci. De nombreuses applications de messagerie, comme Facebook Messenger et Snapchat, offrent des paiements et des transactions par  peer-to-peer avec les entreprises.

La société derrière WeChat, Tencent, a investi 50 millions de dollars dans Kik avec ce but à l’esprit.

Pourtant, la mise en œuvre de la crypto-monnaie de Kik est relativement inhabituelle car la plupart des applications utilisent des devises locales pour les paiements.

Kin sera la crypto-monnaie la plus utilisée dés ça sortie

En dépit de l’association du bitcoin avec des crimes commis sur Silk Road par examle, les observateurs de tendances technologiques comme le capital-risqueur Fred Wilson, qui ont investi sur Kik, ont de grands espoirs pour les crypto-monnaies.

Wilson a déclaré lors d’une conférence ce mois-ci que les consommateurs finiraient par se révolter contre la collecte de données à partir de plates-formes comme Facebook et Google, en optant pour payer de petites quantités de crypto-monnaies pour une expérience internet plus privée.

« Historiquement, vous construisez une communauté et l’utilisez pour ensuite vendre leur attention aux annonceurs, ou l’utiliser pour les vendre, qu’ils ne veulent pas ou n’ont pas besoin », a déclaré Livingston. « Alors que maintenant, avec la crypto-monnaie, il y a des moyen fondamentalement nouveau de monétiser une communauté ».

Crypto-monnaie Kin Kik

La crypto-monnaie de Kik au Canada, Kin, sera basée sur un type différent de technologie, l’Ethereum blockchain. Le Canada est l’une des 10 principales régions les plus intéressées par ethereum au cours des 12 derniers mois, selon Google Trends.

Dans son annonce, Kik a également appelé l’omniprésence des sociétés géants de technologie.

« De plus en plus … les services sont contrôlés par un nombre décroissant d’entreprises, ce qui se traduit par un avenir de moins d’innovation et moins de choix. La décentralisation offre une voie soutenable », a déclaré la société.

Seulement 5,8 pour cent des internautes américains utilisent Kik, selon une étude d’utilisation de mai 2016 réalisé par AYTM Market Research, comparativement à 38,9 pour cent des répondants qui utilisent Facebook Messenger.

Mais Livingston a déclaré que Kik compte encore des millions d’utilisateurs. Il a ajouté que cette tactique pourrait créer de nouvelles façons pour Kik de concurrencer massivement les produits gratuits de Facebook.

« Vous vivez dans ce monde où les consommateurs attendent tout gratuitement », a déclaré Livingston. « Donc, c’est aussi une nouvelle façon de construire un nouvel écosystème, où nous pouvons utiliser cette crypto-monnaie et créer un moteur de récompenses pour inciter d’autres développeurs à créer de grands services pour les consommateurs ».

Tags:, ,